Les 15 signes qu’un Entretien s’est Bien (ou Mal) Passé

By Biron Clark

Published:

Après votre entretien

Biron Clark

Biron Clark

Writer & Career Coach

Signes que votre entretien s'est bien ou mal passé - Comment savoir si un entretien s'est bien passé ?

Il existe un certain nombre de signes indiquant que votre entretien d’embauche s’est mal passé ou que vous n’avez pas obtenu le poste après un entretien, et aussi des signes indiquant qu’il s’est bien passé. Cet article vous révèle les 15 principaux signes qui indiquent que votre entretien s’est peut-être mal déroulé :

  • Manque d’intérêt et langage corporel négatif de la part des gestionnaires d’embauche
  • La durée de l’entretien et les sujets abordés
  • L’employeur a-t-il mentionné les prochaines étapes de la procédure d’entretien
  • Et plus

Et si vous ne remarquez aucun de ces signes négatifs lors de votre entretien d’embauche, il est probable que votre entretien s’est bien déroulé.

Les Signes d’un Intretien qui a Mal Tourné :

1. Vous remarquez un mauvais langage corporel de la part de votre interlocuteur

L’un des moyens les plus rapides pour commencer à voir si un entretien se déroule bien est de remarquer le langage corporel du responsable du recrutement ou de l’intervieweur. L’interlocuteur peut commencer à montrer des signes de langage corporel (bons ou mauvais) dès les premières questions et réponses d’entretien après que vous ayez commencé à parler. Donc vous pouvez remarquer, est-ce qu’il semble intéressés et engagés ? Ou bien semble-il distrait et peu enthousiaste ? Bien sûr, chaque interlocuteur a sa propre personnalité et son propre langage corporel, et vous n’avez probablement jamais rencontré cette personne auparavant, alors ne vous fiez pas trop à ce seul signe. Si un interlocuteur semble afficher un mauvais langage corporel, cela pourrait signifier qu’il s’agit simplement de sa personnalité ou de ses habitudes.

Poursuivons avec d’autres signes indiquant qu’un entretien s’est mal passé ou que le responsable du recrutement a des doutes.

2. L’interview a été interrompue

À moins qu’il n’y ait eu une urgence et que l’interviewer ait expliqué la situation, c’est généralement un mauvais signe si l’entretien est écourté et ne dure pas tout le temps prévu. Parfois, les premiers entretiens téléphoniques ou Les entretiens vidéo sont brefs, mais je m’attends à ce qu’ils durent au moins 25 à 30 minutes. Si l’entretien se termine brusquement ou beaucoup plus tôt que prévu, c’est peut-être un signe que l’entretien s’est mal passé.

3. Vous avez parlé avec moins de personnes que prévu

Parfois, si un entretien se passe mal et que vous deviez parler à plusieurs employés de l’entreprise ce jour-là, la première personne que vous rencontrez décidera de vous renvoyer chez vous pour faire gagner du temps à tous les autres. C’est un scénario rare mais qui se produit, et c’est l’un des principaux signes que votre entretien ne s’est pas bien passé.

Cependant… avant de paniquer…. Cela dépend vraiment du nombre de personnes que vous n’avez pas pu rencontrer, et de la façon dont ils ont expliqué les raisons. Le fait de devoir rencontrer cinq personnes et de n’en rencontrer que quatre n’est pas nécessairement la preuve d’un mauvais entretien, surtout si l’on vous donne une raison (comme le fait que la personne soit malade, en voyage ou retenue par une autre réunion). En revanche, si vous étiez programmé pour une journée entière d’entretiens et que vous n’avez rencontré qu’une ou deux personnes, il est plus probable qu’elles aient estimé que l’entretien était mauvais et qu’elles n’aient pas souhaité poursuivre. Cela se produit généralement lorsque les candidats ne correspondent vraiment pas au rôle pour lequel ils passent l’entretien.

4. Le responsable du recrutement n’a pas donné beaucoup d’informations sur le poste.

En général, si l’entretien se déroule bien, l’interlocuteur essaie de vous convaincre des aspects passionnants du poste, de ce que vous aurez l’occasion de faire et d’apprendre, etc. S’ils sont très intéressés, ils voudront faire valoir leur travail et vous attirer, tout comme vous essayez de vous faire valoir auprès d’eux.

Par conséquent, si l’employeur ne vous donne pas beaucoup d’informations sur le poste ou sur ce que vous ferez dans ce rôle, c’est un signe que soit.. :

  • l’interviewer est inexpérimenté, pas très bon, nerveux, etc.
  • votre entretien s’est mal passé

Mais jugez ce signe en fonction de votre interlocuteur. Si vous avez eu un entretien avec une personne des RH de bas niveau, il se peut qu’elle ne soit là que pour couvrir quelques éléments de base avec vous (comme passer en revue votre CV). Puis, lors de l’entretien suivant, le responsable du recrutement expliquera mieux le rôle. Toutefois, si vous avez rencontré le responsable du recrutement en personne et qu’il n’a rien dit sur les activités de l’organisation ou sur ce que vous feriez dans ce rôle, c’est un mauvais signe.

5. L’interlocuteur n’a pas fait d’effort pour vous convaincre de l’intérêt de son entreprise.

En plus de vous convaincre du bien-fondé du poste, un employeur intéressé essaiera probablement de partager des détails passionnants sur les activités générales de son entreprise. Il peut s’agir de la culture d’entreprise, des sorties/événements de l’équipe, des succès de l’organisation et des projets passionnants à venir, etc. Les employeurs partagent ces informations dans le but de vous enthousiasmer pour le poste afin que vous soyez plus enclin à accepter une offre. Si cela ne s’est pas produit, c’est potentiellement un mauvais signe.

6. L’interviewer n’a pas beaucoup parlé de vos perspectives d’avenir dans l’entreprise.

Si un responsable du recrutement est vraiment enthousiasmé par vous, il fera tout son possible pour parler de ce que sera votre avenir après votre entrée en fonction. Ils veulent donner une image positive de votre carrière dans leur entreprise. Ils peuvent parler des voies que vous pourriez emprunter dans l’organisation, de ce que d’autres personnes ont fait après avoir occupé le poste dont vous discutez, etc.

(Remarque : Il s’agit également d’une bonne question à leur poser s’ils ne l’évoquent pas : “Qu’est-ce que les gens ont fait dans votre entreprise après avoir occupé ce poste ?”).

Si rien de tout cela ne se produit, cela peut être un signe que l’entretien s’est mal passé.

7. Vous n’avez pas établi de liens avec l’interviewer.

Les différents interviewers et responsables de recrutement ont des styles différents dans le processus d’entretien. Certains peuvent plaisanter avec vous et poser leurs questions d’entretien de manière décontractée, tandis que d’autres sont très sérieux. Ne jugez donc pas ce seul signe à lui seul et ne paniquez pas. Toutefois, si vous avez remarqué d’autres signes ci-dessus indiquant que l’entretien s’est mal déroulé, et que l’interlocuteur n’a pas non plus créé de lien avec vous par le biais de l’humour, de la conversation, etc. Cela pourrait signifier que l’entretien ne s’est pas bien passé en général. Ou bien, cela peut indiquer que l’interviewer n’a pas vu en vous une bonne adéquation avec la culture de l’entreprise.

Toutefois, si votre interlocuteur était calme et sérieux, mais qu’il a pris le temps de vous poser des questions sur vous-même et d’apprendre à vous connaître en tant que personne, il se peut que son style d’entretien d’embauche consiste à maintenir une conversation sèche et professionnelle.

8. L’interviewer ne souriait pas et semblait avoir peu d’énergie.

En général, si un interlocuteur ou un responsable du recrutement est enthousiasmé par ce que vous dites, il sourira un peu, hochera la tête et montrera son intérêt. C’est un bon moyen de savoir que vous avez donné une bonne réponse à l’entretien. S’ils semblent ennuyés et peu intéressés, c’est peut-être le signe que votre entretien s’est mal passé, ou que vos réponses à l’entretien ont manqué la cible et n’ont pas montré au responsable du recrutement ce qu’il voulait. Si c’est le cas, ils choisiront probablement quelqu’un d’autre à embaucher.

9. L’interviewer n’a pas posé beaucoup de questions sur vos compétences ou votre expérience.

Certaines des premières questions d’un entretien ont généralement pour but de juger votre motivation à chercher un emploi, votre personnalité, etc. Mais après cela, un interviewer voudra généralement discuter de votre parcours, de vos récentes responsabilités, etc.

Il peut donc s’agir d’un mauvais signe si vous entendez principalement des questions d’entretien sur votre motivation générale à rechercher un emploi, ce que vous cherchez à faire ensuite et pourquoi, comme par exemple :

Si vous donnez une mauvaise réponse à l’une de ces questions précédentes, vous risquez de rompre l’accord et de ne plus pouvoir aborder d’autres sujets. Si un employeur s’inquiète de votre motivation, de votre éthique de travail et du sérieux de votre volonté de travailler pour lui, il ne se souciera pas autant de vos compétences et de votre expérience spécifiques.

Donc, si vous ne les satisfaites pas avec les premières questions d’entretien ci-dessus, l’intervieweur risque d’y aller mollo sur les questions basées sur l’expérience, car il a déjà décidé que vous n’êtes pas quelqu’un qu’il veut engager.

Assurez-vous de vous exercer à répondre aux questions courantes ci-dessus.

10. L’interviewer vous a dit qu’il avait des inquiétudes

Il n’y a rien de plus évident. Parfois, l’examinateur vous dira carrément qu’il a des doutes sur votre expérience ou sur les réponses que vous avez données. Ne paniquez pas si cela se produit au milieu de l’entretien. S’ils vous l’ont dit, cela signifie qu’ils vous donnent une chance de vous expliquer ou de fournir plus d’informations. Mais si vous ne l’avez pas fait, et que l’entretien s’est terminé sans que vous ayez répondu à certaines des préoccupations qu’ils ont soulevées, il est peu probable que vous receviez une offre d’emploi, et c’est certainement un signe que l’entretien s’est mal terminé.

11. L’interviewer a passé beaucoup de temps à revenir sur les mêmes points avec vous.

Disons qu’ils vous ont posé plusieurs fois des questions sur une lacune dans vos antécédents professionnels ou la raison pour laquelle vous avez quitté un emploi précédent. C’est généralement le signe que l’entretien s’est mal passé, ou que l’interlocuteur avait des inquiétudes sur un point précis et que vous ne l’avez pas rassuré (du moins pas immédiatement). Bien sûr, cela peut aussi être un bon signe et indiquer qu’ils sont enthousiasmés par une expérience et veulent en savoir plus.

Voici un exemple où le fait de se voir poser plusieurs questions d’entretien sur un même sujet est une bonne chose :

Imaginez qu’on vous pose quelques questions d’entretien sur votre dernier emploi et que vous disiez que vous avez dirigé une équipe de cinq personnes.

Imaginez maintenant que l’interviewer dise : “Oh, je n’avais pas réalisé, d’après votre CV, que vous dirigiez directement ces personnes. Parlez-moi de votre expérience de dirigeant et de votre interaction avec ces personnes.”

Vous pourriez dire : “J’ai géré leurs projets, délégué des tâches et conduit toutes leurs formations. La seule chose que je n’ai pas faite, ce sont leurs évaluations de performance, leurs embauches et leurs licenciements.”

Eux : “Très intéressant. Comment vous pouvez décrire votre leadership lorsqu’il s’agit de déléguer des tâches ?”

Ce type de conversation naturelle et d’enchaînement de questions est un signe positif lors d’un entretien. C’est juste quand les interviewers reviennent exactement sur le même sujet sans cesse que c’est un mauvais signe. Dans ce cas, il se peut que l’interlocuteur ait une préoccupation sérieuse ou un malentendu qu’il essaie de dissiper concernant vos compétences ou vos responsabilités passées.

12. L’interviewer n’a cessé de parcourir votre CV encore et encore.

Il est normal qu’un intervieweur demande : “Parcourez-moi votre CV”, ou qu’il regarde le document tout en posant des questions sur vos responsabilités antérieures. Cependant, s’ils ne cessent de regarder votre CV et de vous poser des questions sur la même expérience à plusieurs reprises, ils peuvent avoir des doutes sur la manière dont vos compétences s’adapteront à leur poste et à leur équipe. Mais cela peut aussi être le signe que l’enquêteur est nouveau ou inexpérimenté. Si cela se produit lors d’un premier entretien avec les RH ou avec une personne située à un niveau inférieur dans la structure de l’entreprise, ce n’est pas forcément le signe que les choses se sont mal passées.

13. L’intervieweur semblait pressé tout au long de l’entretien, surtout à la fin.

Notez si l’intervieweur a pris son temps pour vous raccompagner et conclure l’entretien, ou s’il semble pressé à la fin du processus, après ses dernières questions. En général, s’ils ont pris leur temps, c’est un signe que l’entretien s’est bien passé. Malheureusement, s’il vous quitte précipitamment ou semble concentré sur sa prochaine tâche (ce qu’il a prévu de faire après votre départ), c’est le signe que les choses se sont probablement mal passées pendant une partie ou la totalité de l’entretien.

14. L’intervieweur n’a pas demandé votre disponibilité ou discuté des prochaines étapes.

Ensuite, demandez-vous : L’interviewer vous a-t-il demandé quand vous pourriez commencer un nouveau poste ? Vous ont-ils demandé si vous passiez des entretiens dans d’autres entreprises ? Vous ont-ils demandé si vous deviez donner un préavis de deux semaines s’ils vous proposaient le poste ?

On ne vous posera pas toujours ce type de questions lors d’un premier entretien, alors ne paniquez pas si vous avez eu une brève conversation téléphonique ou un interview vidéo et ils n’ont pas couvert ces sujets. Mais généralement, ils vous poseront quelques questions à ce sujet si vous leur plaisez, même lors d’un premier entretien.

Par exemple, les recruteurs vous poseront généralement les questions suivantes lors d’un premier appel afin de se faire une idée de votre recherche d’emploi globale et de la rapidité avec laquelle ils devront agir s’ils veulent vous engager :

  • Avez-vous déjà eu d’autres entretiens, et comment se sont-ils déroulés ?
  • Quelles sont les entreprises et les types de postes auxquels vous avez postulé de votre propre chef ?
  • Êtes-vous prêt à quitter votre entreprise actuelle si on vous propose un emploi ? Ou quel préavis devez-vous donner ?

Bien sûr, si l’examinateur pose ce genre de questions, c’est un signe que l’entretien s’est bien déroulé et qu’il s’intéresse à vous en tant que candidat.

15. L’employeur a posé des questions qui semblaient déplacées.

Si votre interlocuteur vous pose une question qui vous semble étrange ou qui n’est pas vraiment liée au travail ou à l’emploi, cela peut être mauvais signe. Exemples :

  • Est-ce que tu portes toujours ___ ?
  • Avez-vous l’habitude de ___ ?

Je ne parle pas du fait de faire une petite conversation. Ce n’est pas grave si l’on vous demande si vous faites du sport, si vous connaissez untel ou untel dans votre dernière entreprise, si vous avez des loisirs, si vous aimez l’université que vous avez fréquentée, etc. Mais si vous avez fait quelque chose qui sort de l’ordinaire et qu’ils ont posé des questions à ce sujet, c’est peut-être parce que cela les concerne. Cela ne ruine peut-être pas vos chances d’obtenir le poste, mais c’est un autre signe que l’entretien d’embauche a pu mal se passer.

Comment Savoir si un Entretien s’est Bien Passé : Le signe le Plus Fiable

Bien que les signes d’entretien ci-dessus puissent aider à prédire si l’employeur a pensé que vous étiez un bon candidat pour le poste, il est tout de même possible de remarquer un signe d’un mauvais entretien et d’obtenir le poste. Il est également possible de voir un signe positif, comme le fait que le responsable du recrutement établisse un contact visuel et sourit, et de ne pas obtenir le poste.

Le seul moyen fiable à 100 % de savoir que vous avez réussi l’entretien est donc le moment où l’employeur vous appelle ou vous envoie un courriel pour vous dire que vous avez obtenu le poste. Même si un interlocuteur semble particulièrement enthousiaste en vous parlant, il se peut qu’il doive interviewer d’autres candidats après vous, et tout peut arriver…

Donc, ce que vous devriez faire en rentrant chez vous après un entretien :

  1. Décidez si vous êtes autant intéressé par le poste afin de pouvoir répondre de manière appropriée quand ils vous recontacterons.
  2. Repérez les dates de vos entretiens passés pour savoir quand  relancer si vous n’avez pas eu de réponse.
  3. Postulez à d’autres emplois ! Ne comptez jamais sur une seule opportunité pour réussir, et continuez à postuler à des postes jusqu’à ce que vous ayez accepté une offre d’emploi…

Vous pouvez faire tout ce qu’il faut lors de l’entretien et ne pas obtenir le poste. Il faut beaucoup de chance dans la recherche d’un emploi. Compter sur une seule offre d’emploi est donc dangereux et peut vous faire perdre des semaines s’il s’avère que vous soyez rejeté après l’entretien. Même s’il est tentant d’attendre et d’espérer de bonnes nouvelles, continuez à postuler et à organiser des entretiens.

Mainteneant, Regardons l’Inverse des Signes ci-dessus pour Déterminer si un Entretien s’est Bien Passé

Puisque nous avons examiné plus haut 15 signes indiquant qu’un entretien s’est mal passé, il est logique que si vous passez des entretiens et que vous nevoyez pas ces signes, il est probable que les entreprises s’intéressent à vous en tant que candidat.

Voici les principaux signes que votre entretien s’est bien passé :

  1. Vous observez un langage corporel positif de la part de votre interlocuteur et il semble intéressé par ce que vous dites.
  2. Votre entretien a duré longtemps
  3. Vous avez rencontré toutes les personnes que vous deviez rencontrer
  4. L’employeur/interviewer a donné beaucoup d’informations sur son entreprise et le poste à pourvoir.
  5. Ils ont fait un effort pour vous convaincre de l’intérêt de l’entreprise et du poste
  6. Ils ont partagé des informations sur votre parcours professionnel potentiel et votre évolution au sein de l’entreprise
  7. Vous avez ressenti une bonne connexion avec l’interviewer
  8. L’interlocuteur souriait et semblait plein d’énergie lorsqu’il vous parlait
  9. La personne chargée de l’entretien vous a posé de nombreuses questions sur vos compétences, votre expérience et vos travaux antérieurs
  10. Ils n’ont pas mentionné de préoccupations spécifiques concernant votre expérience
  11. Ils n’ont pas passé beaucoup de temps à répéter certains points ou à poser la même question de plusieurs façons.
  12. Ils sont rapidement passés de la discussion de votre CV à une conversation sur le poste spécifique et le rôle que vous auriez à jouer
  13. L’interviewer a pris son temps avec vous et ne semblait pas pressé à la fin de l’entretien.
  14. Ils ont demandé votre disponibilité pour commencer leur travail ou pour revenir pour d’autres entretiens.
  15. Ils n’ont pas posé de questions bizarres ou inhabituelles qui semblaient déplacées.

Que Faire Ensuite dans Votre Recherche d’Emploi :

Que vous pensiez que votre entretien s’est bien ou mal passé, la meilleure chose à faire est de continuer à chercher du travail et à postuler à des postes (après avoir envoyé une note de remerciement, bien sûr). Continuez sur votre lancée. La plus grande erreur que je vois commettre les demandeurs d’emploi est d’obtenir un ou deux entretiens programmés et de cesser de postuler à des emplois, en espérant simplement que les deux premiers employeurs auxquels ils parlent seront favorables. Il s’agit d’un pari énorme qui conduit souvent les demandeurs d’emploi à rester des mois sans emploi, car ils attendent et ne font rien chaque fois qu’un employeur se montre intéressé. Continuez donc à envoyer votre CV aux employeurs et à postuler à des postes pertinents. N’arrêtez pas de postuler à des emplois tant que vous n’êtes pas sûr que l’on vous propose un rôle que vous accepterez.

Cela accélérera votre recherche d’emploi et vous aidera à vous sentir beaucoup plus détendu. Vous aurez plus de perspectives et plus d’entretiens, ce qui signifie moins de pression à chaque fois. Vous n’avez pas besoin qu’ un seul interlocuteur soit intéressé lorsque vous passez cinq entretiens en une semaine. Vous aurez l’air beaucoup plus confiant à chaque entretien grâce à cela. C’est pourquoi je vous encourage à continuer à envoyer votre CV.

Vous pouvez toujours annuler un entretien ou deux si vous décidez d’accepter une offre, mais il est préférable d’avoir suffisamment d’opportunités que très peu.

 


Biron Clark

A propos de l'auteur

Lisez d'autres articles de: Biron Clark


Créateur de CV 100% gratuit

Aucune inscription ou paiement requis.